Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci Mytho

Merci Mytho

Parce qu'on te dit merci d'avoir menti !


Merci Lance : du "Survivor" au Mytho

Publié par Thibaut Merci-Mytho sur 21 Octobre 2014, 14:00pm

Catégories : #Mythos People

Parce que beaucoup d'entre nous avons cru au mythe de Lance Armstrong : le héros, survivant du cancer, qui remporte sept Tours de France de cyclisme d'affilée entre 1999 et 2005 après sa guérison. Et pourtant, tout n'était pas si rose... Retour sur l'histoire d'un mytho à qui le cyclisme ne dit pas vraiment merci.

 

29 Août 1993 : le plus jeune Champion du Monde de l'histoire

Lance Armstrong fait parler de lui pour la première fois ce jour-là, en devenant le plus jeune Champion du Monde de cyclisme professionnel sur route. Pouvant dire merci à la météo, le jeune Américain, 21 ans, devance les favoris qui n'ont pas su dompter la pluie.

Ce coup d'éclat est à l'image de sa "première carrière" : un coureur capable du meilleur sur les courses d'un jour, mais en difficulté sur les courses à étapes, notamment à cause de sa faiblesse en montagne et en contre-la-montre.

 

Octobre 1996 : le cauchemar du cancer

Alarmé par des premiers symptômes, Lance Armstrong consulte et se voit diagnostiquer un cancer des testicules. Alors que la maladie commence à se généraliser, il subit plusieurs opérations. Les médecins sont pessimistes quant à ses chances de redevenir coureur professionnel, voire de survivre.

Finalement, Armstrong guérit. Il reprend l'entraînement un an après le diagnostic, et revient à la compétition en 1998.

 

13 juillet 1999 : le début d'une domination sans merci

Cependant, c'est en ce jour de juillet 1999 que le grand public entend pour la première fois parler de Lance Armstrong. Lors de la 9e étape du Tour de France, celui qui est déjà maillot jaune du Tour va surpasser tous ses rivaux.

Absolument impressionnant, ("stupéfiant", diront déjà certains), l'Américain maintient un train d'enfer, lâchant ses poursuivants un à un. Il s'impose au final dans la montée de Sestrières avec 1'30" d'avance sur ses principaux rivaux.

(Si vous voulez vous en rendre compte par vous-même : Merci l'INA pour ce reportage).

Lance Armstrong at the 2005 Tour de France, Own Work, Bjarte Hetland. Licence CC-BY 3.0. Merci à l'auteur !

De 1999 à 2005, Lance Armstrong domine l'épreuve sans partage. Il remporte alors les sept éditions, avant de prendre une première retraite. Malgré les suspicions (le journal L'Equipe révélant en 2005 un contrôle positif sur le Tour de France, advenu le jour de la victoire à Sestrières), il revient à la compétition en 2009, avec comme objectif de remporter une nouvelle victoire sur le Tour. S'il monte sur la 3e marche du podium cette même année, il ne parvient pas à réitérer l'exploit, et prend définitivement sa retraite en 2010.

 

17 janvier 2013 : Merci Oprah Winfrey, ou le mensonge révélé au grand jour

Il faudra attendre plusieurs années, malgré des enquêtes journalistiques, sportives et judiciaires accablantes, pour que Lance Armstrong reconnaisse la supercherie. Face à Oprah Winfrey, il finit par reconnaître son mensonge. L'Américain admet s'être dopé, de 1998 à 2005.

Fin du game, et début de la déchéance pour Lance, qui se voit retirer tous ses titres et médailles acquis à partir de 1998. Il est lâché par ses sponsors et par les Américains, qui avaient jusqu'alors tant cru au mythe du "Survivor"...

 

MERCI MYTHO !

 

Merci Lance : du "Survivor" au Mytho
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents